Box Vinyle: Unboxing de Trois Abonnements Mensuels

Unboxing de Box Vinyle pour Février 2020
Unboxing de Box Vinyle pour Février 2020

Ça fait un moment que j’ai en tête d’écrire un post sur les abonnements a des « box vinyle »; en particulier à propos de celles que j’ai pu essayer. Voici donc un aperçu de 3 abonnements, avec un unboxing vidéo, des albums du mois de Février 2020 [1] pour:

Une « Box Vinyle »: pourquoi, comment, combien, etc.?

Avec le « renouveau du vinyle », qui dure depuis de bonnes années, on a vu l’apparition de services permettant de recevoir – en général une fois par mois – un ou plusieurs albums sélectionnés par un équipe éditoriale dédiée (sur le principe des abonnements beauté, habillement, ou même boissons). Certains services sont proposés directement en France, et d’autres a l’International mais avec possibilité d’envoi en Europe, moyennant frais de port supplémentaires.

Pour la plupart des clubs, le principe est le même: on s’abonne pour une durée déterminée, et l’on reçoit son (ou ses) disque(s) régulièrement – parfois en totale surprise, parfois avec un e-mail permettant d’en savoir plus et de changer sa sélection avant l’expédition (si vous avez autour de la quarantaine ou plus, ca vous rappelle peut-être le fameux Club Dial!). Cependant, malgré des principes communs, l’intérêt varie pas mal en fonction du club, et de la cible visée: de l’amateur qui débute et souhaite commencer sa collection vinyle avec des « classiques », au mélomane aguerri qui souhaite découvrir de nouveaux groupes – voire genres – et les faire tourner sur sa platine, tout en passant par l’audiophile pointilleux qui ne jure que par des pressages 100% analogique.

Pour prendre example sur les clubs présentés ici, on a dans le premier cas des clubs comme Loves Vinyl ou Vinyle Me, Please Essentials – alors que sa track Classics se rapproche du contexte audiophile. À l’inverse, un club comme le Wax Buyers Club se situe selon moi dans la seconde catégorie, en partageant l’amour d’un beau disque via des artistes au genres variés, et qui permettent souvent (en tout cas pour moi) de sortir de sa zone de comfort musicale.

Arrives Box Vinyle de Février 2020

Et bien entendu, on a aussi des clubs encore plus ciblés, dédiés a un unique label, comme par exemple The Vault par Third Man Records, le label de Jack White. 65$ (plus port international) pour un envoi par trimestre, souvent un double – voire triple – album, et des bonus tels que DVDs, 45 tours, ou encore flexi-discs. Je n’ai pas encore tenté en raison du prix élevé, mais vu la qualité générale des pressages TMR (avec leur propre usine de pressage à Detroit), je me laisserai sans doute séduire quand l’album proposé me plaira suffisamment. [2]

Les 3 clubs ci-dessous sont donc loin de représenter tout l’éventail possible des abonnements box vinyle, mais c’est parti pour en savoir plus sur chacun d’entre eux!

Vinyl Me, Please

Sans doute le plus ancien et le plus connu (et reconnus) des clubs, malgré un mois de décembre catastrophique en terme de logistique, Vinyl Me, Please a la spécificité de proposer 3 tracks:

  • Essentials – Un peu fourre-tout, allant du Rock a l’Electro, en passant par des artistes ou albums selon moi loin d’être essentiels (ne serait-ce que parce-que pas encore sortis, comme le dernier Sleater Keaney). Une track plutôt « Album du mois » pour simplifier les choses;
  • Classics – Ma favorite. Du Jazz (en collaboration parfois avec Blue Note ou Columbia), a la Soul, en passant par du Blues, et 2/3 fois par an des styles plus variées (Afro, etc.);
  • Rap & Hip-Hop – Tout est dans le nom. N’étant pas un grand connaisseur du genre, j’ai du mal a juger de la qualité des albums proposés, mais Run DMC, Method Man, ou Slowthaï dans les 12 derniers mois me font dire que c’est loin d’être mauvais.

On pourrait les considérer comme 3 clubs distincts, notamment en terme de qualité des pressages, la tracks Classics étant en général bien au dessus du lot, et n’a pas a pâlir par exemple de la série Tone Poets chez Blue Note. Elle reste également ma préférée d’un point de vue musical, même s’il n’est pas rare que je m’abonne a 2 ou 3 tracks selon les mois. L’abonnement est a 108$ pour 3 mois, frais de port – mais pas de douane – inclus, et 23$ par track supplémentaire, ca reste très raisonnable vu le produit [3].

Wax Buyers Club

Club Français, le Wax Buyers Club se concentre essentiellement sur des artistes indépendants tous styles (mes releases chez eux combinent Jazz, Afro, Coldwave, etc.). C’est je trouve un super complément a VMP. Là où ce premier me permet d’avoir des albums assez connus en versions exclusives, le Wax m’a souvent fait découvrir des groupes (voir des styles) que je ne connaissais pas. Niveau découverte, donc, on est au top!

La qualité n’est pas en défaut, loin de la, notamment grâce à des collaborations avec des labels qui font du très beau boulot (Sam Records, Tidal Waves Music, etc.). C’est ici une différence majeure avec VMP où les sorties sont pressées exclusivement pour eux (même si depuis quelque temps, l’exclusivité dure parfois juste quelques mois avant un pressage grand public comme pour QoTSA), là ou WBC va customiser une sortie existante en y ajoutant des bonus: flexi-disc, poster, couleur originale, etc.

Avec un abonnement débutant à 24.99, le Wax Buyers Club est donc à recommander sans hésitation si vous êtes en France et vous voulez mettre en avant la découverte, plutôt que simplement remplir votre Eket / Kallax de « classiques ». Rien ne s’oppose bien sur a s’abonner aux deux 🙂

Loves Vinyl

Loves Vinyl est club Irlandais, qui presse dans sa propre usine à Dublin. L’abonnement à 33€ consiste chaque mois en une box vinyle qui comprend:

  • un album pré-sélectionné (3 choix possibles, en général un classique et 2 titres d’artistes locaux):
  • un EP compilation 12″ exclusif (très varié aussi bien dans les genres musicaux que le type d’artistes); et
  • un bonus, le plus souvent un test-pressing (ou plutôt un white label, car étant le même pour tous les abonnés, il n’est pas spécialement limité comme le sont en général les TP).

Malheureusemenr, les classiques sont depuis quelques temps des versions disponibles dans le commerce. Parfois très bonnes, comme la version Rhino de Moondance par Van Morrison, mais – si on s’intéresse pas spécialement aux autres disques du coffret – qui reviennent au final plus cher que chez le disquaire local.

Le club est sur le point de lancer une version Ireland Loves Vinyl, recentrée sur des artistes locaux – et proposant l’envoi international. À suivre, car les pressages sortant de leur usine ayant toujours été au top niveau sonore, ça peut donner un club très ciblé et de bonne qualité.

L’unboxing en vidéo

Sur ce, assez parlé: voila la vidéo de l’unboxing! Mes excuses pour la qualité d’enregistrement. Mon Pixel 3a a pris l’eau la veille, et le zoom tout comme l’auto-focus se (des-)activent complètement aléatoirement . J’espère que ca ne vous donnera pas le mail de mer, et vous incitera même d’adhérer a l’un d’entre eux.

La Box Vinyle: Verdict?

De manière générale, ces box vinyle restent un moyen assez cool d’enrichir sa collection. Mais je conseille évidemment de ne pas avoir uniquement ce mode d’action, même pour débuter une collection. Rien ne vaut de visiter régulièrement son ou ses disquaires locaux, de fouiner dans des bacs virtuels sur Discogs, ou encore de commander directement sur les sites des artistes ou via Bandcamp (les deux offrant souvent des version exclusives pour les pré-commandes).

[1] VMP et le Wax Buyers Club expédient les albums en début de mois, et Loves Vinyl en fin de mois, c’est donc en fait la box de Janvier, mais reçue début Février, que j’ouvre ici!

[2] Dans un style un peu différent, certains labels indépendants proposent de s’abonner pour un an a toutes leurs sorties.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*